Delmo2.jpg

À Propos

 
 

poisSons & fruits de mer tRADITIONnels depuis 1934

C’est en 1934 que messieurs Delisle et Morissette ouvrent leur restaurant emblématique à quelques pas de l’adresse actuelle. Il y avait 3 étages à l’époque : le restaurant était au premier, un salon occupait le second et une maison close le 3ème. 

En 1964, Monsieur Roland Périsset reprend l’opération et ferme les étages supérieurs.  

Notre carte a peu changé depuis 80 ans : poissons et fruits de mer y sont à l’honneur, servis de façon traditionnelle. Nos chefs sont fiers de leur sole de Douvre meunière, signature de la maison que l’on désarêtait autrefois à la table. 

Nous sommes restés fidèles aux méthodes traditionnelles, résistant les modes de la nouvelle cuisine. Il faut 2 jours pour préparer la bisque de homard artisanale, et la recette de la crème à la tomate demeure inchangée depuis des décennies. La présentation des poissons d’une fraicheur et qualité irréprochables est simple, sans artifice.

Au fil des ans, le restaurant change de visage à plusieurs reprises. Il ne reste que la moitié des 38 bancs qui ornaient les fameux bars ou se pressaient tous les midis les avocats, juges, financiers, assureurs et banquiers du Vieux-Montréal. Les bancs, identifiés du nom de nos plus fidèles clients, sont d’époque. L’enseigne extérieure, bosselée à la main par un ferblantier et couronnée de ses 2 tulipes, accueille toujours les clients. Il ne subsiste par contre que les photos de la fresque en porcelaine au dessus du bar à l’époque et qui arborait fièrement les mots : « From wine was sudden friendship springs » tirés de la fable de John Gay ‘The squire and his cur’. Celle-ci fut remplacée par un magnifique tableau du peintre et muraliste montréalais Carlito DalCeggio